Artistes

Anton Serge

Des mots pour parler d’une oeuvre. Si seulement ils existent, quels sont les mots susceptibles d ‘exprimer, ou pour le moins de « rendre compte » du photographe Serge Anton, de son parcours, de son oeuvre aussi variée que reconnaissable. Ceux qui traduiraient sa curiosité puérile, une sensibilité à fleur de peau , un sens esthétique exacerbé, un désir infini de rencontre…

Existe-t-il des mots suffisamment parlants pour ces visages qui l’ont marqué à travers le monde, suffisamment forts pour résonner au rythme de ses émotions, suffisamment « sensibles » pour nous ébranler… Pour nous faire voir ce que ces traits lui racontent et qu’il a en quelques sortent extraits du néant.  Pour mimer la mutation de la matière en art. Des mots qui s’articulant, créeraient l’empathie, nous feraient accéder à ce qui l’a bouleversé, interpelé pour nous interpeler à son tour.

Car il s’agit bien de « rencontres », qui respectent l’autre autant qu’elles le possèdent. De mondes et d’histoires chargés d’intensité qui se condensent dans l’image. D’attention envers ce que l’autre exprime, même dans les moments les plus furtifs, pour en extraire sa force vitale. D’un art subtil qui, paradoxalement, éveille et apaise les sens. Un art sans brutalité. Un art extrait de la vie…

de Sario Guendalina

Did you like this? Share it!